Anecdotes de la Science – Les prix Nobel de Max von Laue et James Franck

Suite à quelques hypothèses immobilières un peu risquées, l’économie américaine semble s’effondrer, chaque jour est plus historique que le précédent, et la question n’est même plus de savoir quelle grande banque fait faillite aujourd’hui… Pas de panique : en temps de crise économique, l’or est une valeur sûre. Elle a résisté aux grandes crises économiques de l’histoire, et notamment aux deux guerres mondiales. Durant l’occupation Allemande, posséder plus de cinq grammes d’or était d’ailleurs un crime économique. Tout ceci me permet d’arriver à l’histoire des prix Nobel de Max von Laue (1879-1960, Nobel de physique 1914) et James Franck (1882-1964, Nobel de physique 1925). Les médailles de prix Nobel sont en effet frappées en or.

Médaille du prix Nobel

Le chimiste Hongrois George von Hevesy (1885-1966) travaille à l’Institut Niels Bohr au Danemark, lorsqu’en 1940 l’armée Allemande envahit ce pays. Craignant qu’elles ne soient volées par les Nazis, il décide de dissoudre les médailles des prix Nobel de Max von Laue et James Franck grâce à de l’eau régale. Elles seront gardées sous cette forme discrète dans le laboratoire jusqu’à la fin de la guerre. Celle-ci terminée, il fait reprécipiter l’or, à partir duquel la Fondation Nobel refrappe les deux médailles. Entre temps il se voit d’ailleurs à son tour décerner en 1943 le prix Nobel de chimie.

Merci Sly pour m’avoir signalé cette anecdote. :-)

Article « Eau_régale » sur Wikipédia
Article sur l’investissement dans l’or

Une réflexion au sujet de « Anecdotes de la Science – Les prix Nobel de Max von Laue et James Franck »

  1. Ping : Détention de pièces d’or sous l’occupation allemande

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *