Anecdotes de la Science – Le petit Gauss

Nous sommes dans les années 1780, en ce qui est aujourd’hui l’Allemagne. M. Büttner est instituteur. Ses élèves étant ce jour là quelque peu dissipés, il leur demande d’additionner les nombres de 1 à 100, espérant bien obtenir un peu de calme.

Seulement voilà, à peine quelques instants plus tard, alors que tous devraient être en train de plancher pour encore un moment sur le problème, l’un deux prétend avoir le résultat : 5050. Le petit Carl Friedrich aura sans doute remarqué que si l’on additionne 1 et 100, 2 et 99, 3 et 98, et ainsi de suite, on obtient toujours 101, et donc déduit que la somme demandée vaut 101 × 50. Il inventait alors malgré lui la méthode de calcul de la somme des termes d’une suite arithmétique, aujourd’hui enseignée au lycée.

Carl Friedrich GaussL’histoire célèbre de ce gamin laissant son instituteur et son assistant stupéfaits est peut-être exagérée, voire tout simplement inventée. Ce qui est certain par contre, c’est que par la suite Gauss, auteur entre autres de théorèmes majeurs et d’une conjecture démontrée un siècle plus tard, a fait avancer de façon considérable les mathématiques, au point d’être aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands génies de l’histoire.

Article « Carl Friedrich Gauss » sur Wikipédia

L’histoire des sciences regorge d’anecdotes de ce genre ; je me propose d’en rappeler quelques unes au cours des prochains billets.

3 réflexions au sujet de « Anecdotes de la Science – Le petit Gauss »

  1. Tiens, j’avais l’anecdote avec le père de Gauss prof de primaire qui devait garder son gamin (bien plus jeune que la moyenne de la classe) et…

    Ce qui suffit probablement à inférer que l’anecdote tient plus de la légende urbaine qu’autre chose, mais bon.

    J’ai hâte de voir la suite :)

  2. Il aurait également appris à lire seul à trois ans : ça pourrait correspondre à l’histoire dont tu parles. Toutefois son père n’était pas instituteur, donc il faut que ce soit quelqu’un d’autre.

  3. Marrante cette anecdote, je la connais depuis au moins 10 ans, je l’avais lue dans un bouquin Kangourou ou un truc comme ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *