Batman, 3 jours 3 Euros, 3 étoiles

Je suis allé voir hier le récent « The Dark Knight » avec des amis, à l’occasion de l’opération « 3 jours 3 euros ». N’ayant eu aucun retour sur ce dernier Batman, je m’attendais à un film d’action divertissant mais sans plus. Mais je dois dire que j’ai rarement été aussi agréablement surpris par un film : il est tout simplement remarquable, et c’est à mon avis le meilleur de toute la série, avec même une certaine marge. Il caracole d’ailleurs insolemment en troisième position du classement IMDB, avec une note impressionnante.

Pour ma part, j’avais trouvé grandioses les deux premiers volets, signés Tim Burton, et parfaitement ridicules et insipides les suivants. Alors après tant de déceptions, le tout premier Batman me semblait indétrônable, malgré le fait qu’il ait assez mal vieilli. « Batman Begins » faisait une tentative louable de retour aux sources, avec un héros très noir, mais restait néanmoins passable à mon goût, tant du point de vue du scénario que de la réalisation. Mais aujourd’hui, Batman est de retour.

C’est un Batman noir, dur, psychotique, et violent. Pas cette violence gratuite et exhibitionniste qui déborde de nombre de films d’action depuis quelques années : une violence plus subtilement distribuée, insoutenable mais jamais exposée. Qu’un personnage se fasse égorger, on ne le verra pas ; qu’un autre se retrouve avec une grenade entre les dents, on ne verra ni même entendra l’explosion. Les cartes ont été jouées, la suite est claire, le spectateur l’a suffisamment appréhendée pour qu’il n’y ait plus de nécessité de la lui montrer vulgairement. Finalement la seule vision gore est celle du visage brûlé de Double-Face, mais celle-ci n’intervient qu’après avoir laissé au spectateur le temps de comprendre ce qui l’attendait, et n’est donc pas de la façon grotesque à laquelle on pourrait penser. C’est là un des points que je trouve les plus remarquables de la réalisation.

Contrastant avec ce côté très dur, un humour fin vient régulièrement apaiser la tension. Ici aussi le film se démarque des films d’action récents. Ce n’est pas l’humour systématique et insouciant qui faisait l’originalité de « Die Hard » et qui ne ressemble maintenant plus qu’à un plat faisandé tant il a été repris par d’autres films : provenant tantôt d’une réplique sarcastique, tantôt de la folie du Joker, c’est un humour proposé avec parcimonie, et souvent inattendu. La salle dans laquelle j’étais a d’ailleurs applaudi lors de la scène du tour de magie du Joker : le crayon qui disparaît. :-)

Le jeu d’acteur est lui aussi impeccable. Christian Bale incarne à merveille Bruce Wayne/Batman, tandis que Heath Ledger donne vie à un Joker terrifiant de folie. Morgan Freeman est lui aussi parfait dans son rôle de conseiller et homme d’affaires droit. Je dois avouer que j’ai été toutefois sensiblement déçu par l’interprétation de Michael Caine, dont le charisme n’est à mon avis pas à la hauteur de celui requis par le personnage de Alfred. Mais peut-être que la faute incombe également au scénario, qui ne le laisse peut-être pas s’exprimer comme il le mériterait.

Du point de vue de la morale, elle est bien sûr présente (c’est un film américain, de super héros qui plus est) mais heureusement pas martelée de manière insupportable comme à l’accoutumée. De plus, en dehors des classiques du super héros, elle se veut également pertinente avec une critique du sacrifice de la vie privée électronique au nom de la sécurité.

Finalement le seul réel défaut que je trouve à ce film est sa longueur : deux heures et demie pratiquement sans temps mort, c’est un peu long. L’histoire comportant plusieurs arcs successifs, un découpage voire même une suppression de certaines parties aurait peut-être été le bienvenu.

Il y aurait encore beaucoup de chose à dire sur « The Dark Knight », mais les commentaires du film sur IMDB seront bien plus instructifs que ne pourrait l’être cette page. Quoi qu’il en soit, il s’agit là d’un grand film : encore une fois, c’est pour moi vraiment le meilleur Batman réalisé jusqu’à maintenant, et je vous le recommande chaudement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *