emacs et le copier-coller

Je suis un fervent utilisateur d’emacs : passée la phase d’apprentissage de ses raccourcis relativement imbitables, il s’avère être un outil extrêmement puissant. Bref, je ne peux plus m’en passer.

Et à propos de raccourcis justement, il en est un que je ne retiens jamais : copier une région en vue de la coller. Alors je fais quasiment à chaque fois un C-k (couper) suivi d’un C-y (coller) et j’ai alors ma région en mémoire. Mais il arrive parfois que cette technique ne soit pas pratique, notamment lorsqu’il s’agit d’une grande région. Dans ce cas on peut toujours appeler explicitement la fonction copier, avec M-x copy-region-as-kill (c’est dans ces moments que l’on apprécie la compétion !).

Et là, emacs de rappeler qu’il existe un raccourci : « You can run the command `copy-region-as-kill` with <f-16> » . Ah oui, merci ! Bon il faudra tout de même que je lui explique que je n’ai pas toujours un clavier Sun… :-/

3 réflexions au sujet de « emacs et le copier-coller »

  1. Tu te fais ch… pour pas grand chose.

    Pour les grandes zones de texte, il suffit de marquer le début de la sélection via Control-Espace, de descendre (ou monter) jusqu’à l’autre bout, et faire C-W pour couper ou Alt-W pour copier.

    Le seul inconvénient de cette méthode est que, quand on y est trop habitué, on l’utilise dans GMail et tout autre formulaire web avec du texte, sauf que… C-W, ça veut dire « ferme ce tab de Firefox ».

    Heureusement que Firefox 2 récupère les tabs récemment fermés (avec les données dedans :D) grâce à Control-Shift-T !

  2. Ah voilà ! C’est celui-là le raccourci dont je ne me souviens jamais et que j’aurais préféré voir indiqué : M-W.
    Merci. ;-)

  3. Rhalala, ces jeunes

    Si t’es sous une interface graphique, t’as juste à sélectionner :)
    F1 k M-w ou C-h k M-w te donnes :

    M-w runs the command kill-ring-save
    which is an interactive compiled Lisp function in `simple.el’.
    It is bound to , , M-w.
    (kill-ring-save BEG END)

    Save the region as if killed, but don’t kill it.
    In Transient Mark mode, deactivate the mark.
    If `interprogram-cut-function’ is non-nil, also save the text for a window
    system cut and paste.

    If you want to append the killed line to the last killed text,
    use C-M-w before M-w.

    This command is similar to `copy-region-as-kill’, except that it gives
    visual feedback indicating the extent of the region being copied.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *